Je-suis-charlie-640HORREUR, BÊTISE, LÂCHETE

Que dire? L’attaque terroriste menée contre la rédaction de Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier 2015 est un acte lâche, barbare, effroyable et profondément choquant. Douze personnes innocentes ont été tuées, dont les dessinateurs Cabu, Wolinski, Charb et Tignous. Ce n’est pas seulement un journal que l’on a visé, ce ne sont pas seulement des journalistes et des dessinateurs, c’est la liberté de la presse elle-même qui est attaquée, donc la République. Ce drame survenu en plein Paris doit nous pousser à faire bloc pour défendre la République et ses valeurs, pour défendre la presse indépendante et la liberté d’expression, et pour condamner de toutes les manières possibles l’intolérance et la bêtise criminelle du terrorisme islamiste.

Malheureusement, certains essaient déjà de faire une récupération politique de ce drame, comme Nicolas Dupont-Aignan, totalement hors-sujet, qui propose d’abolir l’accord de Schengen (quel rapport?). Cet attentat risque aussi de profiter au Front National, d’aggraver l’islamophobie et d’encourager les amalgames entre islam et islamisme, entre quelques fous de Dieu totalement fanatisés par Internet et l’immense majorité des musulmans de France qui sont horrifiés par cet événement. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris et l’imam de Drancy ont d’ores-et-déjà condamné de la façon la plus ferme l’attentat: j’espère que d’autres imams et d’autres personnalités du monde musulman continueront de le faire avec toute la ferveur nécessaire.

Plus que jamais, musulmans et non musulmans doivent exprimer leur indignation face à l’islamisme barbare. Plus que jamais, les Français doivent se serrer les coudes pour affronter cette crise terrible, car la guerre que notre pays a engagée contre le terrorisme islamiste sera une guerre longue et difficile, une guerre d’usure. Plus que jamais, soyons fiers d’être Français, fiers d’être républicains, fiers de vivre dans un Etat démocratique.
Publié le 7 janvier 2015 par le Blog ami “

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Aller à la barre d’outils